Les voiles peintes

 
Entre 2 joints … !
 

Entre 2 joints … !

 
Hauteur: 31 ft (9,5 m)
Largeur: 14 ft (4,3 m)
Surface: 217 sqft (20,4 m²)
Type de voile: Genois
 


Le supplice de la goutte – Voile Entre deux joints……

J'ai été supplicié de  la goutte. J'en ai compté plusieurs, peut-être des milliers. Elle ne tombait pas sur mon front, comme les supplices traditionnels. Non. Elles sont plutôt tombées par en-dedans, dans ma mémoire comme des éclairs dans des souvenirs.

Je pensais au quai du village détruit par de rageuses marées hautes et par l'oubli des hommes de pouvoir et Ploc!, la goutte qui me ramène sur ce quai où je pêchais l'éperlan avant de connaître l'amour des sens et partir voyager.
Ploc! Je me suis retrouvé face au rocher percé en train de grimper dessus.

Mais des bruits d'appareils photos japonais m'ont fait tomber au fond d'une cale d'un vieux rafiot qui coulait presque sous le poids de morues séchés. Ploc!

Je me transmets dans ma région au plus creux de ces villages fermés par des calculs d'hommes incomplets et, ma carabine en main, je tire sur une corneille géante qui bouffe la dernière partie du clocher d'une église.

Ploc! Je suis dans un camping au fond d'un parc. J'essaie de planter ma tente sur un terrain rocheux, mais à la toute fin de ma construction, il me manque une pièce centrale laissée malheureusement à l'appartement 600 km plus loin.

Je dois repartir pour me loger finalement dans n motel  imprécis où le matelas du lit est maculé de sang. J'ai peur.

Ploc! Je me marie. Je dois prononcer les paroles du marié mais je bute sur le mot nécessité que je ne réussirai  pas à prononcer décemment.  Ploc!

me retrouve sur un lac gelé en hiver nordique dans un véhicule à hélice piloté par la fille d'un dentiste nordique et qui aime le bruit, le vacarme à faire fuir les autochtones et à casser les miroirs que le père voulait leur donner. Ploc!

Je me retrouve au Guatemala à chier dans un bol au-dessus des nuages, j'ai  la turista et ça ne m'arrange pas.

Ploc! Victor-Lévy Beaulieu publie son livre Bibi que je lis et que je trouve long et pénible mais quand même avec un effort de recherche. Lui aussi a du avoir la turista jadis.

Ploc! J'ai été éjecté d'une ville trop dispendieuse selon mes revenus vraiment faibles. Je ne trouve plus de place où loger mes mensonges. Je pars vers mon fleuve sans savoir quelle goutte me réveillera de mes songes et je m'en fous …sauf de l'éloignement de  ma fille.

Marc-André Lévesque, juin 2013
Vole peinte intitulée Entre deux joints
 
 


En scène !RetourÉric Le Rouge!
 
© 2012 Souffle Artistique
 
Peintre.ca - Le portail des artistes peintre du Québec