Les voiles peintes

 
Éric Le Rouge!
 

Éric Le Rouge!

 
32ft x 16ft
9,7m x 4,8m
 


Comme un marin Viking – Voile Éric Le Rouge

À chaque fois que je me rends me faire couper les cheveux ou chez le dentiste ou chez le médecin, j'essaie de me trouver une porte de sortie mentale pour oublier que j'y suis. Je hais ces trois actions pas particulièrement dangereuses, je n'aime surtout pas me faire jouer dans les cheveux, dans la bouche ou me faire dénuder pour des examens de routine par un (e) inconnu (e). Il faut cependant s'entendre sur leur utilité et c'est pour cette raison que je me trouve une raison de fuir.

Alors, je fuis dans ma tête. La dernière fois que j'ai fui, c'est hier. Je me suis déniché un médecin de famille. À l'hôpital où se trouve le service de médecine familiale, son nom est MIUF ou SMF, je ne sais plus, j'ai revêtu à la porte d'entrée le costume et la dégaine d'un marin Viking, du genre d'aventurier courageux qui sont presque parvenus à nous découvrir avant même que Jacques Cartier vienne prétentieusement planter sa croix ici, un peu au même moment que les Basques. L'histoire fait fi de peuples qui découvrent sans en faire un plat.

Je suis donc Viking à l'entrée de l'hôpital qui se fout complètement de découvrir  et qui se hasarde au gré d'un frêle voilier à voiles carrés. En général, ce sont surtout des chasseurs qui cherchent de la nourriture pour leur communauté et qui ne dédaignent pas croiser le fer lorsque le besoin s'en fait sentir. Ils ne vénèrent pas l'or comme les espagnols, les français, les portugais ou les anglais qui sont maintenant membres d'une Communauté européenne en perdition. Les Vikings étaient moins spectaculaires, cela ne les empêchent pas d'être mieux pourvus aujourd'hui.

Je suis un Viking qui prend contact avec les autochtones, une jeune fille assise sur un rocher et qui sirène à tout vent de rencontrer son maître le paratonnerre. Elle inscrit mon nom sur une pierre d'assise qu'elle donnera plus tard en main propre au maître, pour une rencontre au pied d'un banc de poisson. Je lui parle simplement avec des signes compréhensibles par son intelligence souveraine. Je lui dis que j'aimerais connaître l'effet de ces algues contenues dans de petits pots de grès que la serineuse tient sous la cape.  

Elle me dit que pour connaître leur usage, il me faut absolument rencontrer le maître, le grand sage qui, du bout de ses illusions, peut déterminer à quel  petit pot me référer.  Je le rencontrerai donc après quelques minutes d'attente pendant lesquelles je replacerai mon casque ailé.

Mon clan reste à l'extérieur dans mon navire solidement ancré. J'attends mais je trouve qu'il ne faudrait en abuser. Personne n'en profite et le maître se présente enfin avec au cou un drôle de collier que je soupçonne être un objet religieux puisqu'il y touche souvent, je présumais que c'était pour se donner du courage.

Je communique avec lui à l'aide de signes simples pour que son intelligence souveraine puisse comprendre. Il me demande de le suivre dans sa caverne. Je n'ai pas compris mais je ne le perds pas de vue lorsqu'il s'engage dans des sentiers battus. Il arrive alors dans une cellule, un genre de racoin rocheux éclairé par le dessus. Il me tâte, me soupèse, me tasse les cornes de mon casque. Pour ne pas le déranger, je fais la même chose, je pose les mêmes gestes mais dans ma tête. C'est ainsi qu'il semble me désigner comme adepte d'un flacon que la jeune femme tenait sous sa cape. Elle me le donnera plus tard.

Moi, j'ai compris que je pouvais pêcher à ma guise. Alors, je suis allé porter la bonne nouvelle à mes frères Viking solidement ancrés non loin des lieux d'où nous sommes repartis en prenant bien soin  d'ouvrir la barrique de cervoise question de fêter la réussite d'une prise de contact avec des prêtres étrangers…

… À la sortie de l'hôpital, j'avais en poche une nouvelle prescription et des conseils pleins la tête. Dehors, il faisait gris et, au loin, sur le fleuve, j‘ai cru voir un voilier avec des voiles carrés…

Marc-André Lévesque
Avril 2013
Voile peinte intitulée Éric Le Rouge.
 
 


Entre 2 joints … !RetourEspace maritime & créatif !
 
© 2012 Souffle Artistique
 
Peintre.ca - Le portail des artistes peintre du Québec