Les escabeaux sont des accessoires qui permettent d’accéder facilement à des zones en hauteur quand on bricole. Pour que ces accessoires puissent subsister de manière durable, il est important de bien l’entretenir. Cela inclut les mesures à suivre pour son nettoyage, qu’il faut faire avec soin si on souhaite qu’il soit bien fonctionnel.

La fréquence du nettoyage

Pour que le tout puisse bien rester propre, il convient de faire le nettoyage de manière suffisamment fréquente. Si vous tardez trop longtemps entre les moments où vous devez nettoyer cet accessoire, il pourrait ne pas être préservé. Au moins, il faut le faire une fois dans la semaine. Si vous ne vous en servez que de manière très rare, un dépoussiérage peut suffire. Il faut aussi le laver chaque fois après l’utilisation.

La boue sous vos chaussures peut contribuer à salir cet élément. Si vous ne faites rien pour retirer cela, la saleté risque de s’accumuler, jusqu’à être en quantité excessive. Ensuite, le type de matériau va aussi décider de la fréquence de nettoyage. Le bois est l’un de ceux qu’il faut nettoyer souvent, et c’est moins le cas pour l’aluminium.

Faire le nettoyage de votre escabeau

Pour bien faire, il convient de procéder par étapes. Munissez-vous d’abord des accessoires et produits qu’il faut pour effectuer un bon nettoyage. Parmi les essentiels, il vous faut :

  • Une petite brosse
  • De l’eau savonneuse
  • Des chiffons

Le nettoyage de votre escabeause fait en plusieurs étapes. Utilisez d’abord un chiffon sec pour retirer l’excédent de poussière. Ensuite, plongez la brosse dans l’eau savonneuse, et retirez les saletés qui ne sont pas parties avec le chiffon. Pour finir, nettoyez avec un chiffon plongé dans l’eau claire, puis retirez l’excès d’humidité avec un chiffon sec.

Nettoyer un escabeau en bois

Le bois est un matériau assez spécifique, car contrairement aux matériaux synthétiques, il est de nature organique. Parmi les implications de cela, il y a qu’il ne réagit pas très bien à une importante exposition à l’humidité. Après avoir fait son nettoyage, il convient de s’assurer que le tout soit bien sec.

Autrement, le bois risque de pourrir. D’autres mesures peuvent être prises, comme l’utilisation d’un produit hydrofuge. Vous pouvez appliquer cela à la surface du bois pour augmenter sa résistance à l’eau. Cela protège également la peinture de manière plus efficace.

Nettoyer en faisant attention à la peinture

Les escabeaux vont parfois nécessiter l’utilisation de produits qui ne soient pas trop agressifs à la peinture. Pour les modèles qui supportent cela, il est possible d’inclure de l’eau de javel dans l’eau de nettoyage. Cela permet d’améliorer le niveau de propreté obtenu par la suite.

En revanche, si votre escabeau présente une couche de peinture, il faut éviter de trop en utiliser. Cela peut nuire aux couleurs, et contribuer à ce que le tout se décape plus rapidement que la normale. Ensuite, vous avez moins ce problème si le tout est enduit d’un liquide hydrofuge. Il faut cependant éviter l’eau de javel même dans ce cas de figure en particulier.