Vous constatez que la peinture sur les murs de votre maison s’écaille ou que vous percevez des odeurs de moisissures ? Il est possible que vous ayez de problèmes d’humidité dans votre maison. Toutes les habitations sont exposées à ce problème lorsqu’elles prennent de l’âge. Si vous êtes confronté à de pareils problèmes, découvrez dans cet article des solutions pour régler la question de l’humidité.

S’assurer d’une ventilation active

Selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI), il est important d’assurer une bonne ventilation intérieure de ces pièces. Pour ce faire, il suffit d’ouvrir vos fenêtres pendant au moins 10 minutes par jour. Cette astuce permet d’évacuer les polluants et réguler l’hydrométrie de la maison. C’est une solution naturelle et pas coûteuse qui est applicable pour des pièces conçues avec ouvertures.

Utiliser des absorbeurs chimiques d’humidité

Pour rétablir une hydrométrie normale dans une maison, la ventilation seule ne suffit pas toujours. Pour ce faire, installez par exemple des absorbeurs chimiques  dans les pièces affectées. Cette solution convient surtout aux pièces difficiles comme les caves ou les buanderies.

Les sels minéraux comme le chlorure de calcium sont les absorbeurs chimiques les plus utilisés. Cependant, vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres absorbeurs chimiques de marque qui sont rechargeables. Les absorbeurs chimiques sont adaptés pour des pièces de petite surface.

S’équiper d’absorbeurs électriques d’humidité

Lorsque vous avez des pièces de grandes surfaces, utilisez des absorbeurs électriques d’humidité. Ils sont également conseillés pour des pièces de grande hauteur sous le plafond. Encore appelés déshumidificateurs, les absorbeurs électriques d’humidité permettent d’extraire l’air, de la filtrer et de le débarrasser de l’excédent d’eau.

Ils rendent l’air de vos pièces plus sain en l’évacuant d’au moins 50% de son taux d’humidité. Pour permettre à votre déshumidicateur de fonctionner très bien, vous devez souvent vider le bac à eau.

Faire un traitement des murs ou utiliser des systèmes d’assèchement des murs

Lorsque vos murs présentent des traces d’humidité par la façade intérieure ou extérieure, la solution idéale est de les protéger. Dans ce cas, il faut faire recours à un traitement de surface.

Faites donc votre choix entre :

  • Une peinture anti-humidité ;
  • Un traitement anti-salpêtre ;
  • Une peinture anti-condensation.

Ces peintures techniques empêchent l’eau de s’infiltrer dans vos murs ou d’y rester. Cependant, si vous n’obtenez pas les résultats escomptés, vous pourrez essayer la solution des systèmes d’assèchement de murs. Ces appareils s’installent contre les murs et repoussent l’eau par un procédé électromagnétique.

Cette alternative traite à la fois la cause et la conséquence des remontées capillaires. Elle est très efficace, mais très coûteuse. Pour poser une centrale, il vous faudra dépenser en moyenne 3000 euros avec la main-d’œuvre d’un professionnel.

Faire appel à un professionnel

Dans certains cas, vos problèmes d’humidité se montrent très réfractaires malgré de grands investissements. Lorsque vous faites face à cette difficulté, il vaut mieux recourir à un professionnel.

Celui-ci fera un diagnostic afin de connaître l’origine de l’humidité. Il inspectera à cet effet vos fenêtres, la toiture, le sol, le terrain… Après le diagnostic, il pourra proposer une solution adaptée et durable pour éradiquer le problème d’humidité.