Depuis ces dernières années, le bois est devenu un matériau en tendance pour la déco d’intérieur. Comme il s’agit d’une matière à excellente capacité isothermique, il convient parfaitement au revêtement d’une cheminée. Désormais, est-il tout à fait possible d’habiller en noix de coco et comment se manifeste le revêtement ?

Les matériels nécessaires pour le revêtement

Avant de déterminer les matériels nécessaires, il est important de choisir au préalable le type de revêtement que vous utilisez. L’un des plus populaires et le plus facile à utiliser est les panneaux. En optant pour cette méthode, le matériel nécessaire est considérablement réduit. Vous aurez alors besoin de :

  • Un pistolet à extruder pour colle ou mastic
  • Des cartouches de colle à haute capacité de ventouse
  • Une spatule lisse ou un couteau plat
  • Une scie circulaire pour la coupe
  • Une lame de scie à petites dents
  • Un chiffon sec
  • Des lunettes de protection

Si vous êtes à la recherche d’un fournisseur ou d’une entreprise pour votre revêtement, cliquez ici.

La préparation avant le collage

La principale préparation, nécessaire au revêtement d’une cheminée, consiste au nettoyage et au séchage du support des panneaux. Cependant, vous devez procéder à la vérification de votre support. Votre surface doit être plane, sèche et propre et est exempte de graisse et de poussière. Si nécessaire, vous pouvez appliquer un dégraissant et laisser sécher. Si votre surface est en plâtre ou en enduit, elle requiert le passage d’un primaire d’accroche.

Ensuite, avant de coller, vous devez casser les adhérences qui sont originales entre les coques de noix. Cela permet de rendre les panneaux plus flexibles, car ils sont souvent livrés en forme de plaques rigides. Cela permet de faciliter le processus de transport.

La découpe des panneaux

Comme les panneaux ou les dalles sont souvent livrés en état rigide, ils peuvent nécessiter des découpes. Cela consiste à la casse des adhérences susmentionnée. De toute manière, cela facilite la découpe. Très souvent, le matériau se coupera facilement si vous disposez de matériel adapté. Afin d’y parvenir, vous devez disposer d’une scie circulaire stationnaire dotant d’un guide pour une découpe rectiligne.

En ce qui concerne particulièrement la lame, elle doit être neuve et au carbure de tungstène. C’est parce que la coque des panneaux consiste à une matière particulièrement dure et abrasive. Mettez vos lunettes de protection pendant les découpes afin de protéger vos yeux contre les éventuelles projections des morceaux.

La pose et le collage des panneaux

La pose et le collage des panneaux consistent à un processus très simple. Cela se fait par apposer plusieurs points de colle sur la face dos des panneaux. Sur chaque panneau, vous devez appliquer impérativement un point de colle sur les quatre coins. Puis, tous les autres points doivent être appliqués de manière aléatoire. Vous devez vous assurer que les points soient déposés sur les coques. Ce sont ces dernières qui sont en contact avec votre support. Évitez impérativement d’appliquer de la colle sur les jointures des coins de vos panneaux.